Afficher tous nos articles

Bovin d'engraissement - Service

La santé des veaux à la loupe

Près de 140 participants se sont réunis au Toggenburgerhof de Kirchberg pour assister à la première journée professionnelle de l’élevage organisée par Provimi Kliba le 22 novembre dernier. Un évènement répété le surlendemain à Zollikofen. 

Conseils pratiques pour l’élevage, réduction des antibiotiques ou encore services sanitaires, tels étaient les grands sujets abordés lors de cette grande conférence axée autour du thème «La santé des veaux – tout se joue dès la première tétée» animée par plusieurs grands noms suisses de la branche.

Résumé des différentes interventions:

Service sanitaire pour les veaux

Martin Kaske du Service Sanitaire Bovin (SSB) a présenté le nouveau service sanitaire pour les veaux dont la mise en place est prévue en 2017. «Il faudrait mettre l’accent sur la prévention des maladies chez les veaux, au moins autant que chez les taureaux.» L’objectif de ce service est de s’orienter vers des méthodes qui conservent les animaux en bonne santé plutôt que de se cantonner à celles qui visent uniquement à les soigner. «Pour y arriver, nous avons encore des étapes importantes à franchir», explique Monsieur Kaske. Si ce défi est relevé, on pourra alors réduire fortement l’utilisation des antibiotiques et ne plus être confronté aux gros titres de la presse qui montrent du doigt les résistances des veaux. Pour Monsieur Kaske, le nouveau service sanitaire pour les veaux pourra devenir une organisation vivante uniquement si un grand nombre d’exploitations s’engagent en tant que membres pour la porter et la soutenir. 

Martin Kaske du Service Sanitaire Bovin (SSB) s’est mêlé au public pour répondre aux nombreuses questions
Le Docteur Manuel Adler, de MSD Animal Health, a apporté son expertise sur la question de la grippe bovine

Grippe des veaux: des symptômes au traitement

Les causes des maladies infectieuses et leur importance dans la prévention de la grippe bovine étaient au cœur de l’exposé de Manuel Adler de MSD Animal Health. Il a présenté les différents groupes d’agents infectieux (virus, bactéries, parasites, champignons) et insisté sur l’importance de la vaccination. Selon lui, au minimum 90% des animaux d’un troupeau devrait être vacciné. En décrivant en détail la grippe des veaux, sa signification, ses origines et ses propriétés, il a démontré les raisons pour lesquelles les veaux sont précisément touchés par les problèmes de maladies pulmonaires. Il a poursuivi en présentant la manière dont les agents pathogènes se propagent et les moyens de traiter efficacement les animaux, puis il a conclu sur les moyens de reconnaître les symptômes de la grippe chez les veaux. 

Un veau maigre idéal

Simon Hertig, membre de la Fédération suisse des engraisseurs de veaux (SKMV) s’est penché sur les critères permettant d’obtenir un veau maigre idéal en se basant sur les règles de l’ordonnance sur la protection des animaux (accès à l’eau, approvisionnement en fer, approvisionnement en fibre brute, etc.). Il s’est également intéressé aux différences existant entre la production intégrée et non intégrée. 

Olivier Engeli, Président de Swiss Beef de la région orientale, a exhorté tous les acteurs de la branche présents à se sentir personnellement concernés par la très bonne image dont bénéficie la viande de veau actuellement et à s’engager dans un effort commun à la conserver. Monsieur Engeli a présenté les exigences pour les veaux maigres dans l’engraissement de gros bétail depuis les conditions générales (âge, poids, document d’accompagnement correctement rempli) et génétiques jusqu’aux aspects de santé (administration du colostrum, nombril non inflammé, poil lisse et brillant).

Oliver Engeli de Swiss Beef: „Nous devons veiller à conserver la très bonne image dont bénéficie la viande de veau actuellement.“
Simon Hertig de la Fédération suisse des engraisseurs de veaux (SKMV) a présenté les exigences que doit remplir un veau maigre idéal

L’ABC de l’élevage

Jürg Schneider, spécialiste veaux et taureaux chez Provimi Kliba, a délivré nombre de conseils et astuces pratiques dans sa présentation «L’ABC de l’élevage».  Il a entre autre mis en évidence ce à quoi il fallait être particulièrement attentif dans une nursery (affouragement des vaches taries, conditions de détention, gestion de la buvée). Il a relevé certains éléments décisifs lors de la mise en place (comme: réduire au maximum la durée de l’installation, tondre la courbe de dos des veaux) ou encore concernant l’alimentation (comme: adapter la courbe d’allaitement au poids d’entrée, faire attention à un fourrage de haute qualité, donner des aliments riches en amidon). Au final, selon Monsieur Schneider, les différentes mesures doivent mener à un développement optimal de la panse qui est fortement tributaire du type de ration distribuée. 

La saisie des données sanitaires

Tony Dettling de Braunvieh Schweiz a fait une présentation sur les avantages de la saisie des données sanitaires dans le domaine de la vache brune pour la race et les éleveurs qui permet sur le long terme de mener à une réduction des coûts sanitaires et à une amélioration de l’image auprès des consommateurs. Monsieur Dettling a terminé son intervention en proposant un regard sur la situation dans les autres pays européens et outre-Atlantique pour souligner que la Suisse a du retard à rattraper dans ce domaine. 

Jürg Schneider de Provimi Kliba a délivré de nombreuses astuces avec son  «ABC de l’élevage»
Tony Dettling de Braunvieh Schweiz parlant de la situation en matière de saisie des données sanitaires
La conférence a donné la possibilité aux participants
d’échanger leurs idées et expériences

Provimi Kliba remercie toutes les personnes ayant pris part à sa journée professionnelle de l’élevage. Des questions sur l’évènement? Prenez contact avec nous ici.



Mots-clefs: Bœuf, Cargill, Conseil technique, Expo, Provimi Kliba, Qualité, Service, Veau

Afficher tous nos articles

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image Reload Image

Rechercher
Articles les plus lus
Catégories
Tags